Musique corse

La Corse ne se limite pas à la beauté de son paysage. L’île se démarque des autres régions méditerranéennes par sa culture.

Langue corse

La langue corse est le fruit de l’histoire de l’île de beauté. Répertoriée parmi les langues romanes, elle a connu quelques évolutions. Du temps où cette région française ne faisaient qu’une seule province avec la Sardaigne , ceux-ci partageaient quelques points communs notamment au niveau linguistique. Plus tard, la Corse s’est rapprochée davantage des Toscans. Ce nouveau virage qu’a emprunté l’histoire corse présente une certaine répercussion sur la langue corse. D’ où la proximité du toscan avec cette dernière. Quoi que l’île fût sous la domination génoise, aucun impact linguistique n’est alors constaté. La culture corse est entre autres réputée pour la prépondérance de la tradition orale. C’est aussi pour cette raison que les chants polyphoniques ont une très grande importance.

Musique corse

La culture corse bénéficie de l’originalité de sa musique traditionnelle. Constituant fondamental du patrimoine de l’île, le chant corse se distingue par son aspect polyphonique. Durant les fêtes de villages ou rites religieux, un groupe d’environ trois personnes unissaient leurs voix pour animer la festivité. Aucun instrument n’était alors utilisé. Au fil du temps, cette musique polyphonique s’est convertie en véritable transmetteur de valeurs culturelles. Les paroles de celle-ci reflètent les faits marquants de l’histoire corse ainsi que les traditions de la population de l’île. La nouvelle version du chant traditionnel fait actuellement sensation  dans toute l’île et même au delà de ses frontières. Celle-ci est maintenant accompagnée de divers instruments tels que la guitare, l’accordéon, la cornemuse selon l’inspiration et le style de l’artiste.

Musées corses

La population de l’île de beauté accorde beaucoup d’importance à la valeur de la culture. Bon nombre de musées ont été instaurés en Corse afin de la préserver. Ces musées figurent parmi les sites touristiques les plus fréquentés de l’île. Les touristes désireux d’en apprendre davantage sur l’histoire, la culture et traditions corses ne se lassent jamais de les visiter. Lors de l’annexion de l’île, Napoléon a choisi la plus belle ville Ajaccio, pour y bâtir sa demeure. A ce jour, la Maison de Bonaparte constitue l’un des principaux musées de la Corse du Sud. Le musée Fesch est recommandé pour les amateurs d’arts. Les plus belles œuvres d’arts y sont exposées notamment une magnifique collection de peinture. Porté sur le thème culturel, le musée Marc Petit/ Lazaret Ollandini accueille annuellement diverses manifestations culturelles.

Artisanat corse

Autrefois, l’importance de l’artisanat au sein de la culture corse a été remis en question. Depuis peu, il a repris pied et s’est réapproprié un savoir-faire ancestral, en y ajoutant une touche de modernité. Le mot d’ordre des artisans corse est bien évidemment la qualité. Débordants de créativité, les artisans créent des oeuvres qui sont le reflet de la richesse de leur terre et de l’originalité de leur culture. Les diverses espèces végétales que l’on retrouve souvent dans le maquis servent parfois de matière première à l’artisanat corse. A partir du châtaignier par exemple, ces artistes arrivent à construire différents meubles et bibelots.  L’île de beauté est également réputée pour ses fameux couteaux faits à partir d’olivier ou de chêne. Nombres de touristes en ramènent en souvenir de leur aventure corse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.